Samedi dernier, de nombreux bénévoles sont venus donner de leur temps et de leur énergie pour sortir le Karibou de l’eau. En effet, le bateau a besoin d’un entretien un peu poussé, cinq ans après sa rénovation.

Pour cela, nous nous sommes lancé le défi de mettre le voilier sur sa remorque, le sortir de l’eau, le nettoyer, le démater et le rentrer dans le club, tout ça dans la même après-midi. Tout d’abord, il a fallu descendre la remorque assez bas dans l’eau pour pouvoir y placer le Karibou.

Il faut chercher le voilier dans son élément !

Nous manoeuvrons prudemment pour remonter doucement le bateau sur la terre ferme.

Sortie de l’eau en cours

 

Enfin, le Karibou est sur le terre-plein devant le hangar du club. Il s’agit à présent de nettoyer le dessous de la coque avant que les salissures ne sèchent et ne nécessitent un ponçage.

Tout le monde s’y met !

Une fois le dessous tout propre, prêt à recevoir la prochaine couche d’antifouling, il faut démâter.

Le mât a besoin d’un peu d’aide pour descendre.

Il faut tenir le mât devant, derrière et sur les côtés, pour le guider proprement jusqu’au sol. Forcément, nous rencontrons quelques péripéties qui pimentent l’action.

Travail d’équipe. Allégorie.

C’est en s’appuyant sur la participation du groupe qui nous menons cette tâche délicate. Enfin, le mât est amené doucement au sol. Il s’agit à présent de rentrer le bateau à l’abri dans le hangar. Il y a deux ans, quelques soucis nous avaient obligés à rehausser les chandelles qui maintiennent le voilier sur sa remorque. Forcément, du coup, ça ne passe plus et il faut démonter les balcons pour pouvoir rentrer le Karibou.

Ça ne passe pas !

Heureusement, le bateau s’est parfaitement placé sur sa remorque et est sur un point d’équilibre : un doux mouvement sur la flèche de la remorque permet de soulever ou de baisser l’ensemble. Parfait pour passer la porte !

Travail d’équipe, tome 2

Après de grandes manœuvres à la force humaine, le voilier est enfin à l’intérieur, à l’abri, prêt à sécher, être nettoyé et soigné. A la prochaine saison, il sera encore plus beau !

A l’abri !
Le Karibou est mis en chantier !
Taggé sur :                

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *